La CoRAIA passe le pas de la structure juridique : de la « coordination » à « l’association »!

Par 21 février 2017Actualités

Après plus de 10 ans de gestation le terme arrive, la naissance se prépare. Voilà c’est en route ! Pour mémoire, le sujet était présent dans les discussions ces dernières années et avait été débattu à la rencontre régionale de Bourg-en Bresse (2013) : CoRAIA doit-elle évoluer vers une structure juridique ?

Le contexte

Historiquement cette question avait été tranchée à la création de ce qui allait devenir la coordination régionale : Ne pas rajouter de couche supplémentaire entre la Région et les territoires, mais un interlocuteur, une chambre d’écho et de valorisation de l’échelon départemental, un animateur d’une dynamique globale.

La dynamique d’acteur s’est régulièrement confrontée à l’absence d’existence de personne morale, notamment lorsqu’il s’est agit de porter une parole commune au niveau régional et surtout national.
Les personnes participants à la dynamique ne disposaient pas toujours des mandats de leur organisation (collectivités notamment), et l’absence de structure juridique à laquelle adhérer ne permettait pas de formaliser ce soutien à la dynamique CORAIA. Cette dernière n’était donc pas porteuse d’une parole forte, collective et institutionnelle.
La question de gouvernance et de légitimité était posée à la Coordination.

Ainsi, le choix d’évoluer vers un statut juridique pour la CORAIA s’est accéléré en raison de l’actualité à la fois nationale et régionale :

  • Au niveau national : Le paysage de la Médiation Numérique se structure avec la création d’une structure nationale : lamednum.coop. Le calage de la gouvernance a nécessité de réinterroger la pertinence des Pôles inter-régionaux comme référents territoriaux de ce grand réseau. L’hypothèse est donc de resserrer la focale et de trouver des référents régionaux.
    C’est à ce titre que CoRAIA a été sollicitée dans cette future structuration du territoire national, mais avec pour pré-requis une existence juridique.
  • Au niveau régional : La fin de la convention avec la Région arrive et, à ce jour, nous n’avons aucune visibilité sur un renouvellement éventuel. Afin de préserver la dynamique de réseau régional mise en place au fil des années, il convient de consolider le réseau d’acteurs et de structures autour de la médiation numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, indépendamment d’une potentielle nouvelle convention avec la région.

Ainsi, l’idée de formaliser, à travers une existence juridique (association dans un premier temps) une structure officielle d’animation et de fédération des acteurs de la Mednum d’Auvergne Rhône-Alpes, a fait son chemin.

Où en sommes nous ?

Sans s’interdire toute évolution, dans un premier temps c’est la création d’une association qui a été lancée.
Le 19 janvier 2017 le CoPil CoRAIA a travaillé sur une première mouture de statut de la future association « Coraia – La mednum auvergne-rhône-alpes »

Une AG constitutive est prévue le 9 mars 2017 à 15h00 à la rencontre régionale de Bron.
En amont un atelier préparatoire à cette AG est organisé à 14h00 pour définir collectivement le projet et les besoins des différents publics auxquels il doit ou peut répondre.

Rendez-vous donc le 9 mars à Bron pour passer le pas ensemble !
N’oubliez pas vous inscrire à la rencontre pour signaler votre présence. Merci

Réagissez, contribuez, proposez via les commentaires de cet article…

 

Laisser un commentaire